Alsace: Trois belles sorties à vélo

Alsace: Trois belles sorties à vélo

Les Strasbourgeois amateurs de balades à vélo connaissent assurément déjà le canal de la Bruche ou le celui du Rhône au Rhin. Les touristes sportifs, eux, connaissent peut-être déjà quelques cols du massif des Vosges ou la belle route des Crêtes. Mais l’Alsace aux 2.700 kilomètres de pistes cyclables compte bien d’autres parcours où rouler.

Alsace destination tourisme, en partenariat avec les départements du Bas-Rhin et Haut-Rhin, vient justement d’éditer une nouvelle carte pour découvrir la région à vélo (lire en bas). Pour une petite ou une grande sortie. À VTT, sur une piste cyclable ou sur la route. 20 Minutes vous donne trois idées de balade. Sans oublier de manger et visiter.

Sur la route des vins et du pain d’épices

Difficile de parler d’Alsace sans son vignoble. Sa fameuse route des vins. Ses caves. Ses petits villages. Et ses maisons à colombages. Au pied du mont Saint-Odile, entre la plaine et les premières montagnes vosgiennes, la balade «Klevener et pain d’épices» vous propose d’y plonger en une trentaine de kilomètres entre petites routes et chemins.

En partie sur l’Eurovélo 5 – un des trois axes cyclables européens à traverser l’Alsace – entre Goxwiller et Andlau en passant par Barr, la boucle n’oublie pas de proposer des arrêts gourmands à Gertwiller (et son musée du pain d’épices) ou Heiligenstein (et son Klevener, un vin blanc aromatique) entre deux petites collines pour s’aiguiser les mollets.

En pleine réserve naturelle humide le long du Rhin

L’été, la plaine d’Alsace se transforme parfois en fournaise. Pour avoir un peu d’air et d’humidité, les rives du Rhin ont des atouts. Notamment parce qu’elles comptent de beaux espaces naturels, parfois plus tranquilles. L’île de Rhinau, au centre de la région, en est un. La balade franco-allemande «jungle rhénane» la traverse justement.

D’une rive du fleuve à l’autre, en prenant le bac de Rhinau et un pont, le parcours de 42 km passe en terres inondables, bien aimées des oiseaux et de la végétation. Sur des pistes cyclables toutes plates essentiellement, il passe même tout près  d’Europa Park. Pour les plus courageux, les pentes du Kaiserstuhl valent le détour.

Sur les hauteurs du Champ du Feu, dans l’histoire

Au départ de Schirmeck, au fond de la vallée de la Bruche, cette sortie est réservée aux amateurs de belles bosses. Les forêts vosgiennes comme la belle chaume du Champ du Feu se méritent ! Sur plus de 50 km avec un dénivelé plus que respectable, le parcours traverse des lieux historiques, où restent des symboles des deux Guerres mondiales.

Ainsi avoir traversé Salm – sur le front de la Première Guerre mondiale – puis passé plusieurs cols à partir de Saâles, plus loin, le tracé passe au Struthof, à proximité de l’ancien camp de concentration et du Mémorial de la déportation. Et le parcours​ garde des traces encore plus anciennes. Sans oublier d’offrir une vue exceptionnelle.

Bien sûr, on aurait aussi pu vous parler de la piste des Forts autour de Strasbourg, des champs et des fermes du Kochersberg voisin, des bords du Rhin et de la Lauter dans le nord de l’Alsace ou en s’approchant de Bâle dans le Sud, des Vosges du Nord en VTT, des belles vallées comme celle de Munster, mais il fallait bien faire un choix.

Laisser un commentaire

Fermer le menu